• EPR/ THT : Arrêtons les frais !

    EPR/ THT : Arrêtons les frais !

    Publié le 5 décembre 2012 dans Actualité

     

     Une réaction de Michel Perrier,

                  Conseiller régional Europe Écologie Les Verts des Pays de la Loire, suite à l’annonce de la énième augmentation du coût de l’EPR de Flamanville (50)

                    Une fois de plus, EDF annonce une augmentation du coût de l’EPR de Flamanville. Evalué lors des débats publics à 3,3 milliards d’€, il est estimé maintenant à 8,5 milliards d’euros. Et encore, comme le chantier ne sera pas terminé avant 4 ou 5 ans, nous ne connaissons pas le coût définitif. Où s’arrêtera cette folle inflation ?

                      Déjà, avant même ces nouvelles augmentations, la Cour des Comptes évaluait déjà le coût du kWh produit par l’EPR comme supérieur à celui de l’éolien… et ce sans que soient correctement évalués les coûts induits sur les assurances en cas d’accident, les coûts de raccordement, de gestion des déchets, et de démantèlement notamment.

                      Les questions de sûreté de l’EPR sont loin d’être résolus : système de contrôle commande remis en question par les Autorités de Sûreté finlandaises, britanniques et françaises ; multiplication des défauts de construction qui ont conduit a plusieurs reprises a des arrêts de chantier de plusieurs mois ; non résistance aux risques de crash aérien ; non compatibilité avec les enseignements de la catastrophe de Fukushima…

                     A cela s’ajoute le crash de la filière nucléaire de l’EPR : retards et surcoûts similaires en Finlande, imbroglios en Chine, incapacité à vendre l’EPR ailleurs, … L’EPR prévu à Penly a été abandonné et si l’EPR était finalisé à Flamanville,  il serait le seul de sa génération en France: un prototype sans lendemain.

                    « De plus en plus gros, de plus en plus difficile et cher à construire, de plus en plus complexe à contrôler et probablement à faire fonctionner, l’EPR nous envoie dans le mur. Il faut arrêter les frais, se tourner résolument vers les  renouvelables et construire une société plus sobre en consommation d’énergies. » Conclut Michel Perrier, conseiller régional Europe Ecologie Les Verts, « ce qui permettrait aussi de stopper la ligne THT Cotentin Maine qui deviendrait bien inutile »

     Michel PERRIER

     Conseiller régional des Pays de la Loire

    Source:

    http://mayenne.eelv.fr/2012/12/05/epr-tht-arretons-les-frais/

    « Saumur en dessous! "Tous cobayes" »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    1
    Jeudi 6 Décembre 2012 à 06:53

    C'est dingue... il y a longtemps que cela aurait du être fait.... Belle journée Amicalement

    2
    Jeudi 6 Décembre 2012 à 07:23

    Si j'ai bien compris, devant ce coût,  le partenaire italien se retire.. cela va-t-il changer la donne ?

    Comment vas-tu ? Le froid s'installe et je caille devant mon écran ! Bizh Rémi et belle journée ensoleillée en principe... nous allons randonner aujourd'hui !

    3
    Jeudi 6 Décembre 2012 à 07:47

    Des constats impressionnants !et peu de vraies décisions !

    Bises Auframi

    4
    Jeudi 6 Décembre 2012 à 11:05

    On ne peut pas compter sur ces italiens. Pfffffffff ....... C'est vrai qu'en l'état de crise actuelle, l'EPR va droit dans le mur. Il faut faire travailler ses méninges autrement. Bises et bonne journée mon Rémi

    5
    Jeudi 6 Décembre 2012 à 22:26
    jeanine et rené

    oui ça commence à bien faire !! amitiés

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :