• Nucléaire et présidentielles?

     

    Le nucléaire

    La plupart des candidats à l’élection présidentielle nous parle du nucléaire comme d’une « filière propre », pas de rejet de co2 ni de particules fines ou grosses. Pour la partie Française, c’est en partie vrai (tant qu’on ne prend pas le démantèlement  en compte. Mais avant que l’uranium arrive en France, il n’en est pas de même. Il suffit d’aller voir les mines d’uranium du Niger pour se rendre compte que les pollutions Co2, particules et radiations ne sont pas les mêmes qu’en France, que les protections offertes aux ouvriers sont loin d’être suffisantes. Mais se n’est pas grave, l’uranium n’est pas couteux, les vies humaines non plus d’ailleurs.

    Maintenant, prenons après l’arrêt définitif des centrales françaises, c’est une autre paire de manche. Solution AREVA-EDF, on descend tous les matériaux au sol, on fait comme mon chien, on creuse un trou, et avec les pattes de derrière on recouvre. Mais mon chien, à l’inverse de celui de Raymond Devos, n’est pas une personne, même intelligent, ses capacités de raisonnement sont canine, pas humaine. L’état actionnaire injecte quelques milliards chez aréva et autant chez edf, et les autres actionnaires touchent les dividendes.  Tout cela pour dire que quelques centaines de millions d’euros ne seront pas suffisant pour les démanteler. Cela dit, nous continuerons par nos impôts à payer l’électricité d’aujourd’hui, dans les décennies et les siècles à venir.

    Il est donc urgent de passer aux économies d’énergies, et aux énergies renouvelables. Ses 2 choses là créeront au minimum 3 à 4 fois plus d’emplois que le nucléaire, et surtout des emplois pérennes et locaux, se sont les filières d’avenir.

    Les présidentielles, c'est important, n'écoutez pas le chant des sirènes racistes et xénophobes, la France vaut mieux que cela, mais vous êtes libres. One Man one Vote !!!

     

    A bientôt….

     

    « Quand le bâtiment va....Affaire Fillon and Co! »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    1
    Jeudi 26 Janvier à 17:41

    C'est bien, mais revenons en aux centrales encore faut-il savoir les démonter, j'habite à trente kilomètres de Brennilis dans les monts d'Arré,cela fait dix ans voir plus qu'elle est en deconstruction et EDF n'y arrive toujours pas en plus le cimetière est rempli du personnel de la centrale, mais ça personne n'en parle !

    Ce qui me met en colère c'est que ni les uns ni les autres n'ont de projets véritables, c'est fait  un peu au pif, mais pourquoi les journalistes n'insistent-t'ils pas là dessus et après le projet comment finance-t-on ce dernier avec quel argent et ou le prend-t-on ?

    Bonne soirée

      • Vendredi 27 Janvier à 12:29

        Il faut mettre les chercheurs dessus, il y a des emplois à créer.

        Pour les journalistes, il faut du sang pour parler d'un sujet.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :